CONCERT en LUMIÈRE

Dimanche 22 octobre 2017 – 15 h 30
Concert en Lumière
Église Saint-Remy de Baccarat

Joyau de l’Architecture du XX° siècle

En hommage à l’architecte Kazis et aux artistes Cl. et S. Idoux, Lenormand, Reynard, D. Chesnay, Etienne Martin, Stahly, Poncet, Delahaye et Balanche, qui ont travaillé en communauté pour concevoir et réaliser cette œuvre de lumière, avec le Trio Résonance composé de Herbert Lashner, hautbois ; Marie Chanel-Vignon et Christian CHANEL , guitares.
( Albinoni – Granados – Bach – Satie – Gurdjieff/Hartmann…).

Libre participation aux frais.

 

CONFÉRENCE – « Viombois, 4 novembre 1944, du mythe à l’historie »

D’après le témoignage du mythique chef de la 1ère centurie René RICATTE alias lieutenant Jean-Serge, les maquisards, mal armés, confrontés à 2 000 Allemands bien aguerris, dont de redoutables SS, B luttèrent à 1 contre 10, ils eurent 57 tués. Les Allemands battirent en retraite laissant plus de 130 morts sur le terrain C. Une trahison et des informateurs de l’ennemi seraient les causes de la catastrophe. Cette date funeste sonne la fin du projet grandiose de la Résistance Alsacienne, la mobilisation côté vosgien de près de 1 000 hommes attendant en vain un grand parachutage avant d’aller occuper les cols vosgiens et de libérer les camps nazis de Schirmeck et du Struthof.
Viombois, un tournant décisif pour les FFI ?
La consultation des archives – enfin ouvertes – apporte un regard très différent sur le fonctionnement de la Résistance et sur l’écriture d’un événement qui privilégiait jusqu’à présent la Mémoire à la rigueur historique.

JEUDI 9 NOVEMBRE 2017, à l’Hôtel de ville, à 20h.

 

 

Jean-Michel ADENOT est petit fils de déporté-résistant de Moussey. Il a entrepris une enquête au long cours sur la résistance dans le massif vosgien, la répression allemande et les déportations massives de 1944, mais travaille aussi sur les derniers combats du Donon en juin 1940. Membre de HSCO (Histoire Scientifique et Critique de l’Occupation), il est l’auteur de plusieurs articles et conférences historiques et appuie la démarche de l’association Mémoire Musée de Moussey, qui œuvre pour l’ouverture d’un centre d’étude et de mémoire consacré à la vallée du Rabodeau.

 

Restauration du lion en fonte

lionLa Fontaine du Lion a sans doute été érigée vers 1877 ainsi que la Fontaine « L’Automne » ou « Pomone ». Elles se trouvaient toutes les deux rue Adrien Michaut, autrefois rue des Ponts.

La Fontaine du Lion se dressait sur le trottoir de droite en venant de l’Hôtel de Ville actuel, environ à hauteur de la boulangerie. L’Automne était moitié sur la chaussée, moitié sur le trottoir gauche, face à la rue des Trois Frères Clément (Grande Rue).

Le lion en fonte surmontait un bassin également en fonte qui a disparu. Il fut épargné lors de l’incendie de la rue des Ponts en août 1914, tout comme l’Automne.

Monsieur Armand Berr acquit le lion, comme il était récupérateur. Néanmoins, l’Automne resta quant-à-elle propriété de la Ville. Il est certain que les deux fontaines ne sont pas restées en place car la rue des Ponts fut complètement reconstruite après 1918 et d’une façon plus moderne.pomone

Après 1918, Monsieur Berr plaça le lion sans le bassin dans l’un de ses jardins, rue de la Drague (1er jardin à droite).

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il fut touché par des éclats d’obus qui pénétrèrent également les sapins qui l’entouraient.

Monsieur Alain Béné garda le lion jusqu’au jour où il décida d’en faire don à la Ville de Baccarat.

Aussi, cette opération de rénovation s’inscrit dans une volonté de redonner à ce lion son faste d’antan car il a réussi à traverser les années et les guerres pour nous laisser le contempler de nos jours.

La Fondation du patrimoine de Lorraine s’associe au projet en lançant une campagne de mécénat populaire.

Pour en savoir plus :
https://www.fondation-patrimoine.org/fr/lorraine-15/tous-les-projets-722/detail-lion-de-baccarat-32991

 

Bon à savoir:
Pour les particuliers, votre don est déductible soit:
de l’impôt sur le revenu à hauteur de 66% de votre don.
exemple: un don de 100€ : 66€ d’économie d’impôt.
OU de l’impôt de solidarité sur la fortune à hauteur de 75% du don dans la limite de 50 000€.
exemple: un don de 100€ : 75€ d’économie d’impôt.

Pour les entreprises, votre don est déductible:
de l’impôt sur les sociétés à hauteur de 60% du don.
Exemple: un don de 500€ : 300€ d’économie d’impôt.

Carte Nationale d’identité : Nouvelles dispositions

Désormais, les demandes de cartes nationales d’identité (CNI) seront traitées selon la procédure en vigueur pour les passeports biométriques. L’instruction de cette demande de titre s’effectue au moyen de dispositifs spécifiques, notamment la collecte des empreintes numérisées du demandeur (déjà en place pour les passeports).

Désormais, les usagers effectueront leur demande de titre d’identité dans n’importe quelle mairie équipée du dispositif en question, et non plus dans leur commune de résidence. En vue de simplifier les démarches pour les usagers, il existe aussi un téléservice « Pré-demande CNI ». 
Il dispense l’usager de remplir le formulaire en mairie et lui permet de gagner du temps sur place. Pour remplir cette pré-demande de carte d’identité, il est nécessaire de créer un compte sur le site de l’agence nationale des titres sécurisés (https://ants.gouv.fr) avant de compléter le document avec les
informations nécessaires (état-civil, adresse, etc…).

L’intéressé devra ensuite se rendre dans l’une des mairies connectées à ce dispositif et présenter son numéro de pré-demande afin de permettre à l’agent de mairie de récupérer automatiquement toutes les informations enregistrées préalablement en ligne. Le déplacement en mairie demeure indispensable pour la prise des empreintes et le dépôt des pièces justificatives.

Pour vos cartes d’identité et passeports, la mairie de Baccarat vous accueillera:

• Lundi de 13h30 à 17h
• Mercredi de 8h à 11h30 et de 13h30 à 17h
• Vendredi de 8h à 11h30