Conférence

Élue référente

Jocelyne CAREL

.Le service culturel de la ville de Baccarat organise, tous les 2ème jeudis du mois, à 20h, une conférence sur des thèmes variés.
Ces conférences se déroulent à l'Hôtel de ville de Baccarat (occasionnellement à la salle des fêtes).
L'entrée aux conférences est libre et accessible aux personnes à mobilité réduite.

Renseignement:
Mairie de Baccarat
2, rue Adrien Michaut
54120 BACCARAT

Service culturel: 03.83.76.35.35 / 06.86.40.75.06

The Baccarat sector, les américains en 1918.

Il y a tout juste 100 ans, les troupes américaines faisaient connaissance avec la guerre des tranchées.           
Afin de parfaire leur formation, elles vont venir à plusieurs reprises s’aguerrir dans le secteur dit "calme" Badonviller - Baccarat.
Cette zone prendra par la suite dans les historiques américains la dénomination de "Baccarat sector".

Cette présence marquera les esprits aussi bien du côté lorrain avec la découverte de nouveaux modes de vie et de nouvelles sonorités, mais aussi du côté des américains qui enregistreront de cruelles pertes notamment dues aux gaz. Baccarat étant dans ce secteur le site logistique le plus proche du front, les américains vont y développer de nombreuses infrastructures provisoires, aujourd'hui tombées dans l'oubli.  A travers de très nombreuses archives parfois même filmées, cette conférence vous permettra de mesurer l'importance de la présence américaine sur notre territoire tout au long de l'année 1918 et de porter un autre regard sur cet épisode trop souvent ignoré.

JEUDI 8 MARS 2018, à l'Hôtel de ville, à 20h.

Sébastien BONHOMME, bien connu des bachamois et travaillant à la Maison du Tourisme du Pays Lunévillois, il parle au quotidien du patrimoine aux visiteurs de passage. Passionné d’Histoire locale, il s’est au fil du temps spécialisé pour la période 1914 – 1918 dans le secteur de Baccarat – Badonviller. Egalement collectionneur de photographies anciennes, il allie ses deux passions pour tenter de mettre en lumière ce secteur du front trop souvent oublié cent ans après les faits.